Lutte contre la délinquance et la radicalisation en Ille-et-Vilaine

 
 
CDPDR 31/01/2017

Le Conseil Départemental de Prévention de la Délinquance et de la Radicalisation, d’aide aux victimes et de lutte contre la drogue, les dérives sectaires  et les violences faites aux femmes (CDPDR) s’est réuni le 31 janvier 2017 sous la présidence de Christophe MIRMAND, Préfet de la région Bretagne, Préfet d'Ille-et-Vilaine, et des vice-présidents, Nicolas JACQUET, Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Rennes et Jean-Luc CHENUT, Président du Conseil Départemental.

Le Conseil Départemental de Prévention de la Délinquance et de la Radicalisation, d’aide aux victimes et de lutte contre la drogue, les dérives sectaires et les violences faites aux femmes concourt à la mise en œuvre, dans le département, des politiques publiques dans ces domaines.

Sa compétence inclut notamment la prévention des conduites addictives, la lutte contre l'insécurité routière, la prévention de la radicalisation.

Les forces de l’ordre ont présenté les chiffres départementaux de la délinquance et la DDTM ceux de la sécurité routière pour l’année 2016.

Après l'analyse tirée du bilan de l'année 2016 sur ces différentes problématiques, dont la programmation des fonds interministériels dédiés à la prévention de la délinquance et de la radicalisation (FIPDR) et à la lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA), ont été présentées les perspectives et les orientations pour 2017.

L’instance s’est terminée par la présentation du dispositif mis en place en matière de prévention de la radicalisation suivie d'un échange entre les différents participants (services de l’État, dont la responsable du renseignement territorial, élus, associations, bailleurs…).