Programme d’Investissements d’Avenir : Journée nationale des lauréats de l’action « Projets innovants en faveur de la jeunesse » du 27 mars 2018

 
 
Journée nationale des lauréats de l’action « Projets innovants en faveur de la jeunesse» du 27/03/18

Guillaume Boudy, secrétaire général pour l’investissement, et Jean-Benoit Dujol, directeur de la jeunesse de l’éducation populaire et de la vie associative du ministère de l’Education nationale, ont participé mardi 27 mars 2018 à partir de 9h à la deuxième journée nationale des lauréats du PIA Jeunesse qui se tenait à l’Ecole des Hautes études en santé publique (EHESP) de Rennes. Ils ont été accueillis par Christophe Mirmand, Préfet de la Région Bretagne et Laurent Chambaud, directeur de l’EHESP.


Cette journée de travail a rassemblé l’ensemble des 16 porteurs de projets lauréats du PIA « Projets innovants en faveur de la jeunesse » et leurs partenaires. Ce fut l’occasion de revenir sur les différentes réalisations, les réussites et les difficultés rencontrées dans la recherche d’une plus grande efficience des politiques de jeunesse territoriales.

Ces 16 projets ont fait l’objet d’une sélection dans le cadre d’un appel à projets géré par l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU), opérateur du PIA. Les lauréats de cet appel à projets bénéficient depuis d’un accompagnement coordonné par l’ANRU et d’une subvention globale des investissements d’avenir de 54 millions d’euros.

Laboratoires à l’échelle de territoires ruraux, péri-urbains, urbains de la métropole et des Outre-mer, ces projets sont accompagnés depuis 2016 pour une durée de 5 ans. Ils cherchent à structurer puis déployer, sur leurs territoires, une approche globale et intégrée des politiques de la jeunesse qui s’illustre par différents principes :

-rompre avec l’empilement des dispositifs et des politiques publiques sectorielles ;

-rechercher les synergies, mieux coordonner les interventions d’une grande diversité d’acteurs à l’échelle d’un territoire ;

-associer pleinement les jeunes à l’élaboration, à la mise en œuvre et à l’évaluation des politiques publiques qui leur sont dédiées.

Après celle organisée en novembre 2016, cette deuxième journée nationale a donné l’occasion aux professionnels d’échanger leurs bonnes pratiques, en particulier sur deux enjeux que sont, la mobilisation des écosystèmes existants (acteurs, bénéficiaires, institutions locales, financements,…) et la plus-value de cette approche renouvelée des politiques en direction de la jeunesse notamment en matière de développement d’innovations dans la gouvernance, les méthodes et les actions proposées.

Cette journée était précédée, lundi 26 mars après-midi (13h30-17h30), d’une présentation et d’ateliers d’échanges sur le projet « Jeunes en TTTrans » (transversalité, transition, transformation), lauréat du PIA « Projets innovants en faveur de la jeunesse » porté par l’EHESP. Ce projet mobilise, Morlaix communauté, la Ville de Lorient (quartiers de Bois du Château et Kervénanec) et Bretagne porte de Loire Communauté qui se sont associées à la Chaire de recherche sur la jeunesse de l’EHESP pour mieux accompagner les jeunes dans leurs transitions vers l’âge adulte. Il vise à accompagner la transformation des politiques de jeunesse vers plus de transversalité et à articuler les différents échelons territoriaux.

Pour cela élus, professionnels et chercheurs souhaitent s’appuyer sur des principes d’actions partagés :

- Associer le plus possible les jeunes au projet ;

- Simplifier les actions et les procédures pour innover ;

- Evaluer chemin faisant avec les acteurs du projet ;

- Lutter contre le non-recours des jeunes aux droits et dispositifs.

Tous les détails du projet sont disponibles sur le site :

A propos du Secrétariat général pour l’investissement

Le Secrétariat général pour l'investissement a succédé au Commissariat général à l’investissement. Placé sous l’autorité du Premier ministre, il est chargé du pilotage du Programme d’investissements d'avenir et du suivi et de la coordination du Grand Plan d'Investissement (GPI). Le GPI investira 57 milliards d'euros tout au long du quinquennat, afin d'accompagner les réformes structurelles et de répondre à quatre défis majeurs de la France : la neutralité carbone, l’accès à l’emploi, la compétitivité par l’innovation et l’État numérique. http://www.gouvernement.fr/le-secretariat-general-pour-l-investissement

A propos de l’ANRU

L’ANRU met en œuvre des projets de renouvellement urbain afin de transformer les conditions de vie de 5 millions d’habitants en France. A travers le Programme National de Rénovation Urbaine (PNRU), le Programme « Quartiers Anciens » (PNRQAD), et le Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU), l’ANRU intervient notamment sur les logements, les espaces publics, les équipements scolaires, les crèches, les commerces, l’activité économique. L’ANRU est également opérateur au titre du Programme d’Investissements d’Avenir (PIA), avec une enveloppe de près d’1 milliard d’euros, pour la mise en œuvre de projets destinés à la Jeunesse, à la Ville et aux Territoires durables ainsi qu’au co-investissement immobilier dans les Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville.