Brèves

Campagne de prévention 2016 contre les défenestrations accidentelles d’enfants

 
 
Enfant qui enjambe fenêtre

Inpes

Avant l’arrivée des beaux jours, le ministère chargé de la Santé et l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) renouvellent la campagne de prévention contre les défenestrations accidentelles.

Chaque année, plusieurs centaines d’enfants chutent accidentellement d’une fenêtre ou d’un balcon.

Selon l’enquête 2013 de l’Institut de veille sanitaire (Invs) publiée en mars 2014 :

- les enfants de moins de 6 ans (62%) sont concernés majoritairement des garçons (70%).

- dans 82 % des chutes, un adulte était présent dans le logement.

Ces accidents ont lieu essentiellement au printemps et en été, notamment pendant les heures de préparation des repas.

La prévention pour ce type d’accidents d’accidents se révèle essentielle et indispensable. Les parents, les familles comptant des enfants en bas âge et leur entourage doivent être sensibilisés sur les précautions à prendre.

En étant vigilant, en prenant toutes les mesures de sécurité, puis en en expliquant les risques aux enfants, on peut éviter au mieux les accidents et en réduire la gravité.

Pour en savoir plus, consultez la page dédiée sur les chutes de jeunes enfants.